Où partager ?

Le Compostage individuel

Une bonne pratique pour réduire nos déchets !

En application de la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, le tri à la source des biodéchets sera une obligation réglementaire au 1er janvier 2024.

Aussi, la CCBDP qui souhaite mener une politique volontaire en matière de traitement des déchets domestiques, soutient la pratique du compostage des déchets organiques en contribuant financièrement à l’achat d’un composteur individuel.

Elle propose donc aux habitants des 67 communes de son territoire la possibilité de disposer d’un kit de compostage individuel pour un montant de 30€.

Pour connaître les modalités de cette opération, cliquez sur l’image ci-dessous ou consultez dans notre actualité la page : Réduire nos déchets, c’est possible !

LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL OU COMMENT RECYCLER À LA MAISON UNE PARTIE DES DÉCHETS

Trier pour recycler les emballages et le papier, c’est bien, mais savez-vous que nous pourrions également valoriser le tiers de notre poubelle ? Tout simplement en triant sa fraction fermentescible, c’est à dire les déchets organiques (épluchures, restes de repas, déchets de jardins…). 

Produire du compost plutôt que d’enfouir le tiers de nos poubelles à des prix de plus en plus prohibitifs devient aujourd’hui une alternative. Surtout que le compostage se pratique depuis des millénaires…Le compostage individuel permet de recycler, chez soi, une grande partie des déchets organiques de la famille et du jardin et d’obtenir un compost pour ses propres besoins de jardinage.

L’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie nous invite à adopter cette pratique et propose une vidéo mode d’emploi. : 


En info +

Pour en savoir plus, consultez les sites suivants

SYPP : gérer les biodéchets : https://www.sypp.fr/biodechets/

Ministère de la transition écologique : https://www.ecologie.gouv.fr/biodechets

ADEME : https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/

 

Suivez-nous sur les Réseaux sociaux

Accessibilité